Cybersécurité et RGPD, les oubliés de la crise sanitaire ! 

Cybersécurité et RGPD, les oubliés de la crise sanitaire ! 

La crise sanitaire que nous venons de vivre, sans pouvoir d’ailleurs évoquer avec assurance son achèvement, a relégué au second rang une autre menace, également souvent virale, celle liée aux attaques informatiques.

Dans un contexte où les établissements de santé ont fait face à des défis opérationnels et budgétaires sans précédent, les tentatives de cyberattaques ont été très importantes et exacerbées.

Au-delà du nombre et de l’impact encore difficile à chiffrer, c’est la nature même de la menace qui évolue avec des attaquants, qui exploitent aussi désormais les impacts organisationnels  :

  • mise en place du télétravail,
  • diminution de la disponibilité des compétences en cyber ,
  • vigilance des collaborateurs orientée vers d’autres enjeux.


Même si la crise sanitaire tend à se résorber, tout le monde s’accorde à dire que beaucoup d’établissements de santé vont devoir de manière durable transformer leurs organisations et les pratiques associées.

[…]

Les chiffres suivants rappellent l’importance de cette menace :

  • 81 % des établissements de santé français ont déjà été attaqués, sans autant le savoir obligatoirement.
  • 41 % des cabinets médicaux (de 0 à 9 salariés) ont déjà subi une ou plusieurs intrusions dans leurs systèmes.
  • 44 % des établissements de petite taille (de 9 à 49 salariés) ont déjà subi une ou plusieurs attaques. 120 établissements de santé d’un grand groupe privé ont par exemple été victimes en août 2019 d’une cyberattaque de masse.

[lire la suite]


Source :Cybersécurité et RGPD, les oubliés de la crise sanitaire ! – Actualité fonction publique territoriale


Je suis Denis JACOPINI – Expert Informatique et régulièrement formé par la CNIL depuis 2012.
J’ai pris connaissance de ces informations et je trouvais utile de les partager avec vous.
J’espère qu’elles vous seront utiles et que vous les apprécierez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *