L’application StopCovid contient-elle un mouchard ?

L’application StopCovid contient-elle un mouchard ?

Mardi 2 juin 2020, l’application StopCovid a fait son apparition sur l’Apple store et le Play store (Google). Conçue par plusieurs compagnies comme Dassault Système, Capgemini ou encore ATOS et pilotée par l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria), afin de faciliter le traçage de malades du Covid-19 et de leurs potentiels contacts, StopCovid avait été validée par l’Assemblée nationale et le Sénat le 28 mai 2020.

De sa conception à sa validation, l’application n’a toutefois jamais fait consensus, ses détracteurs craignant notamment pour la sécurité des données personnelles des utilisateurs.

Sur les réseaux sociaux, l’association La Quadrature du Net, qui promeut et défend les libertés fondamentales dans l’environnement numérique, s’est même inquiétée de la présence d’un « mouchard » : le système reCAPTCHA. Conçu et relié à Google, ce système d’identification enverrait des données relatives à notre navigation Internet directement à la compagnie étasunienne.

Les concepteurs de StopCovid ont-ils placé un « mouchard » dans l’application ? La réponse est « oui » et cela mérite une explication.

[Explication dans l’excellente analyse de « The Conversation »]


Source :Fact check : L’application StopCovid contient-elle un mouchard ?


Je suis Denis JACOPINI – Expert Informatique et régulièrement formé par la CNIL depuis 2012.
J’ai pris connaissance de ces informations et je trouvais utile de les partager avec vous.
J’espère qu’elles vous seront utiles et que vous les apprécierez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *